Traitement thermique de la Potasse

Traitement thermique par dissolution


Dissolveur Marie Louise don de R Weissenberger


But : séparer le chlorure de potassium (KCl) du restant des constituants du minerai potassique
appelé « sylvinite ».




Principe physique : il repose sur le fait que la solubilité thermique des deux sels (KCl et NaCl),
principaux constituants de la sylvinite, est différente :


 

  • pour le KCl, elle augmente avec la température,

  • pour le NaCl, elle n’augmente pas avec la température.



Principe du traitement : dissoudre, dans une solution aqueuse (eaux-mères) les deux sels,
réchauffer le tout, refroidir la solution chaude (saumure), le NaCl reste en solution, le KCl
cristallise et peut être récupéré.




Installations de traitement thermique. Une fabrique comprenait :


 

  • un moulin, dont le broyage et tamisage permettait d’obtenir des grains de sylvinite de 4mm,

  • une dissolution, permettant la mise en solution de la sylvinite et la séparation des résidus insolubles de la solution,

  • une clarification (décantation), permettant de séparer les boues de la solution et obtenir une saumure chaude claire,


 

  • une cristallisation, pour récupérer le KCl de la saumure chaude se refroidissant,

  • un essorage, pour séparer le KCl de la solution refroidie (eaux-mères froides),

  • un séchage, pour évacuer le restant d’eau,

  • des hangars de stockage (sel brut et chlorure KCl),

  • des installations d’expéditions,

  • les auxiliaires de production d’eau, de vapeur, d’électricité et d’air comprimé.



Schéma type d’une fabrique thermique :

 


cliquez sur l'image



Travail de Roger Weissenberger

Mots-clés associés

Date de création : 17/02/2013 15:29
Dernière modification : 18/02/2013 14:27
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin d'Alsace-Divers
Page lue 6317 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !