En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions

Sauvegardes en cours

Historique des actions

Archives de notre activité

Visites

 1002830 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Recherche

Recherche

Localisation et historique du site

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml

Localisation : WITTELSHEIM (Haut Rhin) (photo googlemaps)

elseclassement07.jpg

Particularité : c’est le seul site alsacien où on peut encore voir quelques bâtiments de l’ancien siège et notamment les deux chevalements des puits Joseph et Else, ainsi que leurs machines d'extraction en état de fonctionnement. Ces deux puits sont les seuls non remblayés du bassin.

        

Historique

 

1911 : fonçage des puits par la société allemande DKW (Deutsche Kali Werke).

 

1913 : début de l’extraction.

 

1918 : le site devient français et passe sous le contrôle de MPDA.

 

1924-1928 : agrandissement du site (construction d’une chaufferie, d’un magasin industriel, des vestiaires-douches, de la lampisterie, de bâtiments administratifs, de la cantine, d’un laboratoire de chimie, de l’infirmerie et du corps de garde).

 

1928-1931 : augmentation de la capacité d’extraction des deux puits (deuxième moteur et nouveau groupe convertisseur pour le puits Joseph, chevalement en béton et nouvelle machine d’extraction pour le puits Else).

 

1966 : fin de l’exploitation après la production de 22,2 millions de tonnes de KCl.

 

1990 : transformation du carreau du siège en parc d’activités, une trentaine d’entreprises (environ 500 emplois) s’installent sur le site où on a préalablement démoli les installations les plus vétustes ou celles qui n’ont pas trouvé d’acquéreurs.

 

1991 : aménagement du puits Joseph (nouveau chevalement métallique) qui vient d’être récupéré par la société Stocamine chargée de la gestion de déchets de classes 0 (hautement toxiques : composés cyanurés et dérivés des métaux lourds) et 1 (dangereux pour le milieu naturel et les êtres vivants : solvants et résidus des usines d’incinération principalement) stockés "en couches géologiques profondes" à - 500m. A noter que c’est le seul centre en France autorisé à recevoir des matières de classe 0. Dans le projet initial, la fosse était susceptible d’engloutir 240.000 tonnes de déchets (montée en régime progressive pour atteindre 40.000 tonnes/an).

 

2002 : incendie dans le bloc du stockage n°15 dû, semble-t-il, à la combustion accidentelle de résidus amiantés provenant de la toiture d’un entrepôt de produits phytosanitaires sulfurés (pesticides) qui avait brûlé. Les 76 salariés intoxiqués ont porté plainte contre leur employeur qu’ils accusent de n’avoir pas respecté les normes concernant ces déchets amiantés.

 

2004 : fermeture du site de stockage suite au procès reconnaissant la faute de l’entreprise.

 

2005 : l’ensemble constitué par les vestiaires-douches et la lampisterie a fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques.


Date de création : 09/01/2014 @ 21:07
Dernière modification : 09/01/2014 @ 21:12
Catégorie : Historique des actions - Protection de la mine Joseph Else
Page lue 5360 fois


Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
69 Abonnés