En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Le puits de Brissac


 

Le puits de Brissac est foncé en 1870 avec 4 mètres de diamètre. Il atteindra la profondeur finale de 583 m après plusieurs ravalements en 1905, 1906,1927 et 1934.

Il possédait à sa construction un chevalement hangar comme les puits Grangier et Robiac. Sur le carreau se trouvaient un lavoir-criblage, une usine d'agglomération et une centrale électrique.

Rail et Industrie 56, autorisation de Louis Callot

En 1869, le puits de Brissac est victime d'une explosion de poudre, 9 mineurs y laisseront la vie.

En 1946, le hangar est détruit, le puits équipé d'un chevalement métallique et d'une machine Koëpe de 850 Ch. En 1954, l'extraction cesse à Brissac, les installations détruites et la machine Koëpe installée pour de nouvelles fonctions sur le puits Oules 2.

Localisation supposée


Date de création : 27/11/2014 @ 21:35
Catégorie : - Le bassin Centre-Midi-Le bassin des Cévennes
Page lue 3161 fois