Le dépôt des locomotives

Le dépôt des locos des Mines d’Aniche

Locomotive des Mines d'Aniche

Dès 1860, les mines d’Aniche équipées d’un réseau ferré et de locomotives à vapeur, doivent entretenir et stocker leur matériel ferroviaire. Elles construisent un dépôt des locomotives à proximité de la Fosse Saint Hyacinthe qui vient de cesser son activité.

anichedepotlocos01.JPG

Vue aérienne de 1949

Ce dépôt sera aussi utilisé par les Houillères du Bassin Nord-Pas de Calais pour l’entretien et les réparations de son matériel. Le dépôt s’occupe des machines à vapeur puis à partir de 1959 de locomotives diesel. En 1963, l’ensemble du parc est diésélisé. En même temps que le déclin de l’exploitation, les machines en service diminuent. Le dépôt devient inutile à l’arrêt du lavoir de la Fosse Barrois en 1986. Le matériel restant est revendu, dispatché sur d’autres Groupes d’exploitation ou envoyé en Lorraine.

Vue du dépôt, transformé en casse automobile, en 2010

Un autre dépôt plus réduit sera implanté sur le carreau de la Fosse Gayant.

Jean-Louis HUOT pour l’APPHIM

Source : archives APPHIM-Le groupe de Douai JM. Minot-D. Vivien

GroupeDouai.jpg

Mots-clés associés

Date de création : 20/04/2023 18:28
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines d'Aniche
Page lue 854 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !