En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Visites

 989642 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml


 

Le puits de Brissac est foncé en 1870 avec 4 mètres de diamètre. Il atteindra la profondeur finale de 583 m après plusieurs ravalements en 1905, 1906,1927 et 1934.

Il possédait à sa construction un chevalement hangar comme les puits Grangier et Robiac. Sur le carreau se trouvaient un lavoir-criblage, une usine d'agglomération et une centrale électrique.

Rail et Industrie 56, autorisation de Louis Callot

En 1869, le puits de Brissac est victime d'une explosion de poudre, 9 mineurs y laisseront la vie.

En 1946, le hangar est détruit, le puits équipé d'un chevalement métallique et d'une machine Koëpe de 850 Ch. En 1954, l'extraction cesse à Brissac, les installations détruites et la machine Koëpe installée pour de nouvelles fonctions sur le puits Oules 2.

Localisation supposée


Date de création : 27/11/2014 @ 21:35
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin Centre-Midi-Le bassin des Cévennes
Page lue 2861 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
68 Abonnés